En formation professionnelle, l’heure est également au changement. Les organismes de formation ne sont plus les seuls points d’entrée des travailleurs dans les parcours de montée en compétence. De multiples dispositifs d’autoformation et de formation mutuelle, nés avec les outils numériques, permettent aux adultes de construire de nouveaux savoirs et savoir-faire. Les organismes de formation deviendraient-ils donc inutiles ? Non, mais ils doivent revoir leurs missions et se rapprocher des lieux de travail pour conserver leur utilité sociale.

Christine Vaufrey, rédactrice en chef THOT CURSUS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s